Proverbes, us et coutumes

Des comportements liés à certaines pratiques de l’espace architectural vont devenir, par leur pertinence, leur habitude ou leur évidence, des proverbes.

Ainsi, par ex. aux Pays-Bas et en Flandres, dans les maisons simples ou de paysans, la porte d’entrée ne possède le plus souvent ni cloche ni sonnette et donne directement dans la pièce de vie principale.
Cette situation sans hall d’entrée, donnera le proverbe néerlandais met de deur in huis vallen qui veut dire « quelqu’un tombe dans la maison avec la porte », et qui signifie aller droit au but. À l’origine, ce proverbe indiquait que quelqu’un entrait sans frapper ni demander à quelqu’un. Beaucoup de gens utilisent le proverbe pour indiquer qu’ils vont dire quelque chose directement sans commencer à parler de quoi que ce soit d’autre.

Dans de nombreux proverbes, c’est plutôt la manière dont on manipule la porte d’entrée qui indique une volonté, un refus, une aide, un espoir, une entente,…

Claquer la porte au nez
en italien: Gli chiude la porta in faccia: il lui ferme la porte au visage.
en portugais: Bater a porta na cara de alguém: claquer la porte au nez de quelqu’un.

Enfoncer une porte ouverte
en italien: Fondare une porta aperta: enfoncer une porte ouverte.
en néerlandais: Open deuren instampen: enfoncer des portes ouvertes.
en portugais: Arrombar uma porta aberta: enfoncer une porte ouverte; dire, faire une chose inutile.

Trouver porte close
en italien: Trovare la porta chiusa: trouver porte close.

Frapper à la bonne porte
Lui ouvrir les bonnes portes
Il sort par la porte et entre par la fenêtre
en italien: Esce dalla porta e rientra dalla finestra: il sort par la porte et rentre par la fenêtre.

Proverbes coréens: fermer la porte : abandonner une affaire (commerciale) ; frapper à la porte : tenter une chance, une opportunité ; porte étroite : concurence difficile.

Proverbe néerlandais: Dat doet de deur dicht ! : cela ferme la porte, c’est un comble !

Proverbes norvégiens: Sette en stol for doren: mettre une chaise devant la porte: fixer un ultimatum ; Renne ned hos noen: user les portes de quelqu’un, déranger par les visites répétées.

Proverbes islandais: Setja einhverjum stolinn fyrir dyrnar: mettre la chaise devant la porte de quelqu’un: l’empêcher, mettre des bâtons dans ses roues ; Vera fyrir dyrum: être devant la porte, être imminent ; Thar skall hurd naerri haelum: la porte a claqué près des talons: il s’en est fallu de peu (que quelque chose de mauvais arrive.

Autres
C’est pas à côté de la porte !  idem en néerlandais
(tous ces proverbes in:  Gérard Monnier, « la porte – Instrument et symbole », Ed Alternatives, Coll. Lieux-dits, Paris, 2004, p. 115)

Coutumes:
En Finlande, on ne doit jamais se dire au revoir sur le pas de la porte, on doit le faire à l’intérieur ou à l’extérieur.
Beaucoup de coutumes en Finlande et ailleurs dans le monde (Russie, Japon) sont nées à cause de la superstition. On a vu que dire au revoir et se serrer les mains sur le pas (seuil) ou dans les différents côtés de ceci, porte malheur, malchance, mauvais sort, que cela cause querelle, et ceci originairement parce qu’auparavant on pensait que le génie de la maison habitait sous le seuil (pas) de la porte (d’entrée). De nos jours encore on considère cette coutume impolie, de mauvais comportement, et ceci tout automatiquement, sans y penser : il est poli de dire au revoir sur le même côté du seuil. (Kirsti Rantalainen, communication personnelle, 12 nov 2018)