Pierre von Meiss

Aristote définit l’espace comme un contenant des choses, une sorte de succession d’enveloppes englobantes, depuis ce qui est « à l’intérieur des limites du ciel » jusqu’au plus petit, un peu à l’image des poupées russes. L’espace est donc nécessairement un creux limité à l’extérieur et rempli à l’intérieur. Il n’y a pas d’espace vide; tout a … Continuer la lecture de Pierre von Meiss